Le Triangle Dramatique fait référence à trois rôles : La victime, le persécuteur et le sauveur.

Ici nous parlons des personnes qui semblent rechercher ces rôles de façon régulière et existentielle (même si leur motivation est inconsciente).

Ce sont des rôles dont les enjeux psychologiques dépassent largement le cadre d’un incident fortuit ou d’une situation exceptionnelle.

Ces trois rôles sont représentés de la façon suivante par Karpman.
Les flèches entre les trois rôles du Triangle Dramatique représentent à la fois :

  • les interactions entre trois rôles qui peuvent être joués par différentes personnes en communication,
  • les échanges de rôles entre ces trois personnes,
  • et par extension, la communication entre les différentes parties d’une même personne, qui peut vivre les trois rôles comme trois niveaux de sa réalité intérieure.

Voici un exemple du Triangle de Karpman dans le film “Les heures souterraines” de Delphine le Vigan  (jusqu’à la minute 3:27) :

C’est donc un système complexe et toxique, qui est source de mé-communication et qui a tendance à épuiser les protagonistes.

Tout l’enjeu est d’identifier les rôles que nous jouons avec certaines de nos relations personnelles ou professionnelles, d’en comprendre l’objectif final, et de le transformer en triangle compassionnel….. (mettre de la compassion dans une relation toxique permet d’apaiser le conflit)